Bain de soleil

Je n’ai jamais vu de mer si plate ; sans doute sommes nous protégés par l’île de Vancouver mais de voir si peu de houle et même aucune vague aujourd’hui me sidère; on se croirait dans les îles   de Croatie en Méditérannée où j’avais été me balader il y a plus d’une dizaine d’années avec mon fils.

Mais là, ce fut la rencontre avec ceux qui me fascinent tellement: les phoques; si faussement balourds à terre et pourtant de merveilleux danseurs  sous l’eau. Ils n’ont pas de pavillons d’oreille et ont des plus petites nageoires frontales que les otaries ; je pourrais passer des heures à les regarder.

Sun bathing

I never saw such quiet waters, maybe because we are sheltered from the wind by the Island of Vancouver. Still, I am amazed to feel so little wind and see no waves. It reminds me of the Croatian Islands in the Adriatic Sea where I went with my son a few years ago.

But today, I met animals that fascinate me very much, seals: so awkward on shore and yet wonderful swimmers once immersed. They have no visible ears and smaller fins than sea lions. I could spend hours watching them.

sea lionseal lion resting - Version 2Qui arrive là ? se dit il ? Je frémis à l’idée de le voir sauter dans l’eau et disparaître; mais non, nous nous regardons quelques secondes et il me fait le cadeau immense de ne plus se soucier de moi. J’aimerais pouvoir peindre ses ongles en rose vif….

Who’s coming, he wonders. I hope he is not going to dive and disappear… no, he looks at me for a few seconds and then ignores me. I would love to paint his fingernails pink…

 

Leave a Reply