Visibles et invisibles

« Le silence est peuplé d’êtres innombrables : dans les forêts, les lacs, les océans, les montagnes, et sous terre aussi, partout le Créateur a placé des habitants. Même le feu est habité, l’éther, le soleil, les étoiles, tout l’univers est habité. Alors, où que vous alliez, sur les montagnes, dans les forêts, au bord des fleuves, des lacs ou des océans, si vous voulez vous manifester comme un enfant de Dieu qui aspire à une vie plus subtile, plus lumineuse, ne troublez pas le silence de ces lieux. Montrez-vous conscient de la présence des créatures éthériques qui les habitent. En vous approchant d’elles commencez par les saluer, témoignez-leur votre respect, votre amour, et demandez-leur de vous donner leurs bénédictions. Émerveillées de votre attitude, ces créatures, qui vous apercevront de loin, accoureront pour déverser sur vous leurs présents : la joie, la lumière, l’amour, l’énergie pure. Et vous retournerez chez vous avec un sentiment plus vaste de la vie. »  Omraam Mikhaël Aïvanhov

Voici ce que m’envoie Joëlle, qui me connaît depuis plus de 15 ans! Je l’en remercie et adapte ce texte pour nos frères animaux; pour les autres, je dois avouer que je ne sais pas les prendre en photos; parfois,  oui, on peut considérer les orbes, j’en ai quelques unes; mais j’avoue mon incapacité encore à photographier l’invisible avec un appareil photo usuel; Je suis en fait déjà si émerveillée par la beauté de ce que l’Esprit nous offre dans ses formes vivantes multiples que je me sens très comblée; l’abondance est dans le ressenti de celui qui le vit…

Visible and invisible ones

“Silence is inhabited by countless beings, in forests, lakes, seas, mountains, and underground too – the Creator has placed inhabitants everywhere. Even fire is inhabited, so too is the ether, the sun, the stars – the entire universe is inhabited. So wherever you go, in the mountains, in the forests, by rivers, lakes or oceans, if you want to be like a child of God, aspiring to a life that is subtler and filled with more light, do not disturb the silence of these places. Show that you are aware of the presence of etheric creatures living there. When you approach them, begin by greeting them; show them your respect, your love, and ask them to give you their blessings. These creatures will catch sight of you from afar and, filled with wonder at your attitude, will come running to shower you with their presents of joy, light, love and pure energy. And you will return home with a much greater idea of what life is.” Omraam Mikhaël Aïvanhov

This is what Joëlle sends me. She’s known me for 15 years! I am grateful to her and I use this text thinking of our animal friends. As for the others, I must confess I do not know how to capture them with my camera. Of course we could take into account the orbs; I have some in various pictures but it is difficult to photograph the invisible with a standard camera. I am already in awe of the Spirit in the living beings and I don’t feel the need for more. Abundance is an intimate feeling.

2 thoughts on “Visibles et invisibles

  1. BODIN

    Peu être qu’il n’est pas nécessaire de photographier l’invisible.
    Pour ma part, je pense que le meilleur appareil photo c’est l’œil.
    J’ai souvenir également d’avoir vu l’invisible et d’avoir ressenti la Justesse de ce que je vivais.

    1. Maud Post author

      L’oeil est un outil extraordinaire; et les animaux voient aussi autrement chacun pour ses besoins…. pour moi la photo est la mémoire de l’oeil et le souvenir la mémoire du coeur

Leave a Reply