Category Archives: paysages-landscapes

Au Canada

Je prends le ferry de Port Angeles vers Victoria dans l’ile de Vancouver en laissant Nancy ramener à Seattle ma voiture  que je reprendrai pour retourner à Santa Fe à la fin de mon voyage. Maintenant, je peux voir à mes pieds la ville de Victoria et en fond ce fameux massif de l’Olympe sur lequel j’étais hier…. Et vers la côte, Seattle et Mt Baker, un autre volcan enneigé.

In Canada 

I take the ferry from Port Angeles to Victoria on the Isle of Vancouver. Nancy is taking my car back to Seattle where I will pick it up at the end of my trip to go back to Santa Fe. Now I can see the city of Victoria with Mount Olympus in the background. On the coast we can see Seattle and Mount Baker, another snow-capped volcano.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En dessous: la mer et le premier plan des montagnes se confondent; des petits points blancs ou argentés nous signalent la présence de la ville de Seattle qui semble bien dérisoire dans ce décor bleuté. Cela nous remet à notre place….

Below: we can barely distinguish the sea from the mountains in the background. Small white and silvery dots indicate the city of Seattle, which seems so small from this standpoint. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A tire d’aile

IMG_0005

Voici le chemin le plus court pour aller vers le Mont Olympe (oui , c’est son vrai nom); on se sent en effet sur le toit du monde.  Et ici, il a été choisi de ne pouvoir y aller qu’à pied car aucune route n’y mène!!

Ou alors on peut se transformer en faucon….

Flying high

Here’s the quickest way to go to Mount Olympus (yes, this is its real name). We indeed feel on top of the world. And you can only walk up there as there is no road!

Else we can become a falcon…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fleur minérale

OLYMPUS DIGITAL CAMERADevant le tapis de neige à nos pieds
la montagne s’élève; dans une roche plus tendre
l’eau d’un petit torrent y a creusé
la tige d’une fleur minérale 
dont la corolle s’étale 
en éventail coloré 
où viendront s’engorger 
les ruissellements ravageurs des eaux célestes
 

 

Dans la carte postale

Après un peu de recherche, nous plantons notre tente auprès d’un lac…. OUI, c’était ainsi, je n’ai pas fait de montage, garanti, et ne refuse pas de vivre dans un paysage de carte postale. La nuit, cependant, j’ai le privilège de voir cette montagne éclairée par de multiples éclairs pendant 2 heures d’orage sec.

In the postcard

After looking around for a suitable spot, we pitch our tent by a lake… YES, it was just like that: no editing guaranteed! I don’t reject living in a postcard-like scenery. At night, I have the privilege to see the mountain lit up by lightening for two hours.

IMG_0014_2

Le Grand Lac Salé

Notre destination est une île dans le fameux Salt Lake à l’eau si concentrée en sels minéraux que l’on peut y flotter comme sur la Mer Morte. Les rivières de la montagne proche s’y déversent mais rien n’en sort. Le niveau varie depuis qu’on en recueille les données de quelques mètres étalés sur une surface comme plusieurs départements français, sans compter le désert salé de l’ouest; L’ile est une réserve pour les animaux sauvages .

La chaleur est intense ; pas d’arbres. Le bord du lac montre les strates du déclin du niveau de l’eau qui est à un de ses minimums;  une odeur de vase et de soufre imprègne l’air stagnant et des nuages marrons d’insectes minuscules se soulèvent devant nous.  Un bord de lac  assez inhabituel… La surface est craquelée et se soulève par endroits remplie de sels minéraux.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A travers l’Utah

Je traverse assez rapidement des espaces que je connais déjà comme l’Utah du Sud Ouest, où se trouvent les formidables parcs nationaux des Arches, des Ponts de pierre et autres merveilles des ‘Canyonlands’;

canyon land

Je peux y aller assez facilement car ils ne sont qu’à une journée de route de chez moi. Je continue donc vers le nord en traversant des régions encore plus désertiques qui offrent des formes souvent intéressantes: animaux déguisés en pierre, falaises délavées où rien ne  pousse. Nous dépassons un train de wagons de marchandise interminable qui semble sorti des archives  de musées.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA